On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

mercredi 22 décembre 2010

Ludmila Oulitskaia, prix Simone de Beauvoir, 2011.


Le prix "Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes" 2011 sera remis, le 10 janvier, au Café de Flore au grand écrivain russe, Ludmila Oulitskaia dont je vous ai déjà parlé avec admiration.
Selon le communiqué de presse : "Le Prix « Simone de Beauvoir pour la liberté des femmes » 2011 salue, dans cet esprit, l'œuvre littéraire de Mme Ludmila Oulitskaia, dont la qualité exceptionnelle, jointe a un sens aigu de la justice et de la démocratie, rappellera a tous cette dimension fondamentale dans laquelle s'est réalisée la liberté de Simone de Beauvoir elle-même. En honorant une écrivaine de langue russe, le Prix s'adresse tout particulièrement aux femmes et aux opinions des puissances dites émergentes (les BRIC dont la Russie fait partie), pour lesquelles la liberté des femmes reste un enjeu capital, à conquérir dans le respect des diversités culturelles et sans céder sur ce changement de civilisation qu'annonce la liberté pour le «deuxième sexe» selon Simone de Beauvoir."
Je vous recommande vivement la lecture de Mensonges de femmes, de Un si bel amour et autres nouvelles, de Joyeuses funérailles et de Daniel Stein, l'interprète. L'ensemble de son oeuvre a été traduite en français, dans la collection Folio Gallimard.
Enregistrer un commentaire