On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

mercredi 30 août 2017

A paraître

Cher-e-s ami-e-s, j'ai le grand plaisir - c'est même une joie ! - de vous annoncer que l'ouvrage en préparation paraîtra aux Editions Don Quichotte en janvier prochain. Le titre intriguant et beau, je crois - adaptation d'une formule de Hugo - s'est rapidement imposé comme une évidence : Ce bien qui fait mal à l'âme. Car une des leçons majeures du livre, à contre-courant des préjugés dominants, c'est que le bien, loin de relever de la "moraline" ou des chemins faciles, est radical. Seul le bien est profond, écrivait Hannah Arendt, étant, nous le découvrirons, l'objet d'une expérience proprement impitoyable. Comme j'ai hâte de partager ces exercices de lecture avec vous ! Songez-y : Oulitskaïa, Gary en hors-d'oeuvre, puis Dickens, Dostoïevski, Melville, Hugo et, pour clore le banquet : Stephan Zweig, La pitié dangereuse.
D'ores et déjà, un immense merci à mon éditrice, Stéphanie Chevrier, d'avoir accueilli avec enthousiasme le manuscrit et de mettre sa belle énergie au service de cet ouvrage,si longtemps médité. On va balayer et chasser des préjugés bêtes, ouvrir portes et fenêtres et ce devrait d'une exigence formidablement festive.
Enregistrer un commentaire