On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

mardi 10 septembre 2013

Nouvelle publication, Leçons de philosophie politique moderne

Cher(e)s ami(e)s, pardonnez ce long silence. Je travaillais à la réédition en e-book d'une version modifiée et très largement augmentée de nouveaux chapitres des Leçons de philosophie politique moderne, Les violences de l'abstraction, publiées précédemment aux Editions des PUF. L'ouvrage, près de 390 pages, est désormais accessible sur ordinateur, smartphone ou tablette, en format Kindle (téléchargement gratuit) au prix modique de 7,81 euros. Je mettrai en ligne, dans un prochain billet, les premières pages de l'introduction.



  • www.amazon.fr

    Voici, pour commencer, le sommaire :

    PREMIERE PARTIE : L'HARMONIE, LE CONTRAT ET LE MARCHE

    Chapitre 1 : Politique, ontologie et psychologie dans l'œuvre de Machiavel

      Introduction
      I  La rupture machiavélienne
      II  Un maître dans "l'art de l'Etat"
      III  L'accord entre la façon de procéder et la qualité des temps
      IV  Le prince virtuose
      V  Le conseiller et le prince

    Chapitre 2 :  La raison d'Etat et l'autonomie du politique

      Introduction
      I  La conception médiévale de la raison d'Etat
      II  Le Testament politique de Richelieu
      III  Les ambiguïtés de l'anti-machiavélisme
          1° La moralisation de la raison d'Etat
          2° Frédéric II, disciple de Machiavel

    Chapitre 3  : L'individualisme politique et les apories des théories du contrat

      Introduction
       I  Le contrat, l'artifice et la raison
          1° Le rationalisme de Hobbes dans le Leviathan
          2° La doctrine du contrat social chez Jean-Jacques Rousseau
       II  Le contrat : une construction imaginaire du rationalisme cartésien
          1° La coutume et l'opinion chez Hume
          2° La critique de Jérémy Bentham
         3° Ordre construit et ordre spontané selon Friedrich Hayek

    Chapitre 4  : La réforme politique chez Descartes et sa postérité

       Introduction
       I   L'universalité du projet de refonte rationnelle
       II  Une série d'analogies éclairantes
       III  Une hypothèse subversive
       IV La condamnation des "humeurs brouillonnes et inquiètes"
       V  Une tâche réservée aux "neveux"
       VI  Le grand-père de la Révolution française

    Chapitre 5  : Tradition et modernité dans les Réflexions sur la Révolution de France d'Edmund Burke

       Introduction
       I  Une philosophie politique de l'analogie
       II  La critique des droits de l'homme
       III  Les préjugés de la tradition ou les remparts de l'homme faillible

    Chapitre 6  : Nature et facticité dans la philosophie politique de Benjamin Constant

      Introduction
       I  Le contrat et la conception archaïque de la liberté
          1° Critique de la doctrine rousseauiste du contrat
          2° La liberté des Anciens et des Modernes
       II  La tyrannie et les violences de l'abstraction
          1° Le despotisme et l'usurpation
          2° Les violences de l'abstraction
          3° Critique de l'uniformité : la richesse de la diversité des coutumes
          4° L'économie politique de Benjamin Constant

    Chapitre 7  : La réévaluation de l'intérêt dans la philosophie utilitariste classique

       Introduction
     I  Le vice de l'égoïsme n'est pas sans utilité sociale
          1° Les paradoxes de l'amour de soi chez Pascal et Nicole 
          2° Bayle et Mandeville : l'utilité sociale des passions
       II  La morale utilitariste
          1° La notion d'intérêt dans la philosophie politique de Hume
          2° L'utilitarisme de Hélvétius : la logique de l'intérêt général
          3° Bentham et le calcul des plaisirs et des peines
          4° L'utilitarisme qualitatif de John Stuart Mill

    Chapitre 8  : Adam Smith (I) : La sympathie et la réciprocité des regards

       Introduction
       I  La sympathie et l'ordre de l'égocentrisme
          1° Le moi spectateur
         2° La corruption morale de la sympathie dans la vanité du désir de paraître
       II  Le spectateur impartial et l'amortissement de l'amour de soi
          1° Le sens moral
          2° Le spectateur impartial
          3° L'amour tempéré de soi : Adam Smith et François de Sales
          4° L'harmonie sociale et l'ordre de l'utilité

    Chapitre 9  : Adam Smith (II) : La main invisible et la réciprocité des intérêts

       Introduction
       I  Le marché comme modèle politique alternatif
          1° La politique et la folie des hommes
         2°  Le marché et la Providence dans Le détail de la France sous le règne présent
          3° La Richesse des nations d'Adam Smith
      II  L'utopie du marché auto-régulé ou la fabrique du diable

    DEUXIEME PARTIE : LES VIOLENCES DE L'ABSTRACTION

    Chapitre 10 : "Ne vous demandez jamais rien" ou les méfaits de l'éducation utilitariste selon Charles Dickens et John Stuart Mill

       Introduction
       I  John Stuart Mill : les raisons d'une crise morale
       II  Temps difficiles de Charles Dickens
       III  Mill, l'inconséquent ?

    Chapitre 11  : Marx et l'ontologie de la vie selon Michel Henry (I) : La réalité comme subjectivité

       Introduction
       I  L'individu et la société
          1° La place de la philosophie allemande dans la pensée du jeune Marx
          2° L'émergence de l'individu et de la vie
       II  L'idéologie et la conscience de la vie
          1° La distinction théorie-pratique
          2° Idéalité et réalité

    Chapitre 12  : Marx et l'ontologie de la vie (II) : L'abstraction et la constitution transcendantale de l'économie

       Introduction
       I  L'économie et l'aliénation de la vie
          1° La marchandise et le renversement de la téléologie de la vie
          2° La technique et le cauchemar du monstre
      II  L'abstraction du travail et de la valeur dans la constitution transcendantale de l'économie
          1° La distinction principielle : travail réel, travail abstrait
          2° La détermination de la plus-value

    Chapitre 13  : Le totalitarisme selon Hannah Arendt ou la fiction faite monde

       Introduction
       I  Nature et organisation des régimes totalitaires selon Raymond Aron
       II  Le totalitarisme selon Hannah Arendt
          1° Une société sans classes
          2° Le mouvement totalitaire
          3° Le totalitarisme au pouvoir
          4° Idéologie et terreur
       III  La banalité du mal selon Hannah Arendt

    Conclusion  : Hommage à Alexandre et Ola Wat
  • Enregistrer un commentaire