On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

vendredi 11 novembre 2011

Le MAUSS est en danger

Voici l'appel qu'Alain Caillé, fondateur de la Revue du MAUSS (Mouvement anti utilitariste dans les sciences sociales), nous invite à faire circuler. Vous pourrez le faire à votre tour, car la survie de cette magnifique revue est en jeu. Marianne lui consacre d'ailleurs trois belles pages dans l'édition de la semaine. Seule la solidarité de tous pourra sauver de la faillite la très belle aventure, commencée il y a trente ans, et qui a tant fait pour remplacer le paradigme dominant de l'intérêt par celui, autrement plus vrai et pertinent, du don :

Comme ses membres et ses sympathisants actifs le savent déjà, le MAUSS est actuellement en danger de mort. Depuis trente ans, le Mauss a réussi à survivre en autofinancement quasi intégral, hors de toute allégeance à quelque organisme public ou privé que ce soit. Mais cette année, malgré une diffusion plus que respectable de la revue et des ouvrages de notre collection, il accusera un déficit d’exploitation important. Dont, avec un peu de chance et beaucoup de travail gratuit supplémentaire, il pourrait sans doute se remettre s’il n’était frappé par un coup terrible : en première instance les Prud’hommes, reconsidérant du travail bénévole passé en travail salarié a posteriori, ont condamné le MAUSS à verser près de 30 000 €, dont il n’a évidemment pas le premier sou.

Ce jugement est tellement inique et surprenant qu’il nous faut en faire appel. Une Cour d’appel devrait le réviser. Mais, dans l’immédiat, pour respecter les procédures légales, éviter la dissolution, et continuer cette aventure collective, le MAUSS doit pouvoir mobiliser au plus vite 25 000 € (15 000 pour être en mesure de se défendre, 10 000 pour éponger le déficit 2011).

Compte tenu des premières réactions de soutien chaleureuses qui se sont déjà manifestées nous avons bon espoir d’y parvenir. Mais toute contribution, quel que soit son montant ou sa forme (don et/ou abonnement pour celles et ceux qui ne sont pas déjà abonnés), sera décisive dans cette course contre la montre pour la survie et le développement du MAUSS.

Si vous désirez vous y associer vous pouvez adresser votre don par chèque à l’ordre du MAUSS, au MAUSS, 3 avenue du Maine, 75015, ou faire un virement au MAUSS,
Domiciliation

PARIS MAUB.MUTUALITE (00420)

Références bancaires nationales - RIB.

Banque Indicatif N° de compte Clé

30002 00420 0000008794K 57

Abonnement :
  • www.revuedumauss.com

    Sauf s’ils désiraient conserver l’anonymat, nous demandons aux donateurs de bien vouloir indiquer leur adresse et leurs coordonnées électroniques de façon à ce que nous puissions les remercier et les tenir au courant de l’évolution de la situation.

    Le bureau du MAUSS : Alain Caillé, Philippe Chanial, Anne-Marie Fixot, François Fourquet, Jacques T. Godbout, Paulo Henrique Martins, Ahmet Insel.

    P. S. Une demande d’autorisation de délivrer des reçus fiscaux de don (qui permettent de déduire 66 % du don du revenu imposable) vient d’être expédiée au Fisc. Elle a de bonnes chances d’être accepté. Mais nous ne connaîtrons pas la réponse définitive avant 6 mois au plus tard. Et le temps presse…
  • Enregistrer un commentaire