On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

samedi 21 février 2009

Sibelius, Valse triste

La Philharmonie de Berlin, sous la baguette de Karajan, interprète La valse triste de Jean Sibelius. Cette célèbre composition (Opus 44), qui fut interprétée la première fois à Helsinki en 1904, est tirée de l'adaptation musicale par Sibelius du drame, Kuolema (La mort), qu'avait écrit son beau-frère, Arvid Järnefelt.
Sans doute ai-je songé inconsciemment à cette oeuvre et à l'interprétation particulièrement poignante qu'en donne Karajan en guise de lamento sur l'état de nos universités :

Enregistrer un commentaire