On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

samedi 15 janvier 2011

Répliques


Je vous invite à écouter, si vous n'avez pu le faire, l'émission Répliques de ce jour, où Alain Finkielkraut réunissait Marc Fumaroli et Stephan Vaquéro pour parler de Baltasar Grazian (1601-1658), à l'occasion de la nouvelle édition de L'homme de cour, publiée dans la collection Folio et préfacée par Fumaroli.
Les aperçus sur la civilité en lien avec la pensée française de l'époque, Montaigne (un peu plus ancien), La Rochefoucauld et, on aurait pu ajouter, les moralistes de l'honnetêté, tel Damien Mitton (avec lequel dialogue formidablement Pascal dans le fameux fragment "Le moi est haïssable") sont passionnants. Une belle analyse de la discrétion, de la réserve, du secret, de la dissimulation, de l'hypocrisie aussi sans doute, de la manière et du beau geste, dans tous les cas de la liberté du sujet, chez ce fascinant jésuite espagnol qui est, sans conteste, un des fondateurs de la pensée libérale moderne.

  • www.franceculture.com
  • Enregistrer un commentaire