On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

vendredi 22 août 2008

Beg Meil, La Torche

Aux jours de tempête, les vagues s'y déchaînent en rouleaux énormes et fracassants que l'on vient voir de loin. Mais là,à marée basse, les passants se promènent sur la plage avec une sérénité que cette photo, presque un tableau, a fixée comme pour toujours. Puisqu'elle m'a été envoyée - merci à nouveau à Gwendolyn - je ne résiste pas au plaisir de la transmettre et de vous la faire partager. Ainsi en est-il de ces dons reçus qu'il ne convient pas de conserver et de s'approprier et qui appellent à passer en d'autres mains.
Mes entrées devraient être plus équilibrées, mieux alterner textes et photos ou vidéos. Mais c'est ici un repas où l'on mange à la fortune du pot. On prend ce qui vient dans le seul dessein de le partager au hasard des échanges et des rencontres, des idées qui passent comme des oiseaux fugaces et qu'il faut saisir au vol...


Enregistrer un commentaire