On se forme l'esprit et le sentiment par les conversations, Pascal

samedi 20 septembre 2008

Bach par Peter Ustinov

Puisque c'est dimanche, je me suis dit : pourquoi pas une de ces magnifiques cantates de Bach ? Et puis je suis tombé, par hasard, sur cette parodie, franchement hilarante, de Peter Ustinov, qui était un conteur et un acteur de génie. Où l'on voit qu'il avait une parfaite connaissance de la tonalité, reconnaissable entre toutes, des arias et récitatifs des Messes de Bach et que sa maîtrise de l'allemand et du français, entre autres langues, était impeccable. Quelle différence avec la vulgarité de certains de nos comiques, l'un en particulier que je ne nommerai pas, serait-il ami du président de la République et compagnon de voyage au Vatican...
Je ne résiste pas au plaisir de la mettre ici en ligne, histoire de ne pas céder à "l'esprit de sérieux". Mais il n'est pas interdit de cliquer ensuite sur la dernière icône en bas à droite (portrait de Bach) et d'écouter la sublime aria "Ich habe genug", tirée de la Passion selon saint Matthieu (quoique ce ne soit pas cette interprétation que l'on puisse recommander, le chant - la lamentation du Christ avant la croix - étant pour une voix de basse et non pour une soprano). Si, décidémment, vous n'avez pas assez ri, reste deux autres sketches en anglais, également irrésistibles, "Queen Mary" et "African Customs"...

Enregistrer un commentaire